Mon rapport à LoL depuis ces derniers mois.

Ça fait plus de 2 ans que je joue à LoL, et depuis la rentrée 2016, mon rapport à ce jeu à totalement changé. C'est un poste très personnel, et je voudrais que mon expérience soit utile aux autres. Je jouais beaucoup à LoL, dès que je rentrais de cour un peu plus tôt, c'était directement 2 game minimum, surtout la première année ou j'avais mes amis de ma classe qui jouaient à LoL, donc on était toujours synchro. Je me suis beaucoup amusé à cette époque, c'était aussi le moment ou j'ai commencé à apprécier l'e-sport, la folie Fnatic 2015 etc Mais cela a aussi eu des inconvénients, le soir j'avais beaucoup de mal à faire mes devoirs, à réviser. Du coup j'étais vraiment pas en confiance le lendemain pour aller en cour, sans mes devoirs fait, sans mes DM, pas prêt aux évaluation. Ma mère était forcément désespéré de me voir tout le temps sur l'ordi quand elle rentrait, je n'allais pas jusqu'à la faire attendre pour le repas, mais je la voyait que pour ça, c'était la seul image qu'elle c'est fait de moi : quelqu'un qui est tout le temps sur l'ordi, ou bien à table. Effet encore accentué car j'étais le seul à la maison avec elle, parents divorcé et grandes sœurs dans la vie active. Je ne pensais qu'à LoL, tout le temps, même en cour, j'étais impatient de rentrer pour ça, je pensais à finir les cours et rien d'autre .Et le plus gros problème que cela m'a apporté c'est que je n'avais plus conscience de mon état, j'ai pris l'habitude de penser à LoL donc je réfléchissais plus, je rentrais, je jouais. J'ai même séché des cours pour la première fois de ma vie pour juste pour 2/3 game. Le fait de m'être fait choppé m'a calmé et je ne l'ai plus jamais refait. Bref, relation social à l'école inexistante, et je pense que mon "addiction" y a participé : LoL c'était devenu la seul chose que je faisais, je pouvais pas parler de LoL à des gens, donc je parlais de jeux vidéos, je passais pour un geek quoi, j'ai voulu justifier le fait que je jouais beaucoup, du coup j'ai du paraitre ridicule à justifier tout et n'importe quoi vis à vis des jeux vidéos en générale. En plus j'ai fini par être frustré d'être nul à ce jeu (j'étais bronze à l'époque), et quand j'étais pas sur le pc je regardais des vidéos dans mon lit jusqu'à 1h du matin de skyyart, jiraya, domingo etc J'étais dans un autre univers tout le temps. Je croyais que parler à des gens virtuellement allais m'aider IRL. Bref j'avais tout faux. L'année dernière aussi je jouais pas mal (je raisonne en année scolaire, c'est plus facile pour moi), mais j'ai changé de lycée et me suis retrouvé avec des gens plus compréhensif, donc année normale on va dire, même si quand tu as LoL vs devoirs, ben sa passe pas très bien en générale. Je me trimballe un surpoids depuis mes 6 ans, cela créer un malêtre en moi, un manque de confiance. Du coup pendant les grandes vacances je me suis mis à aller à la salle (j'ai horreur de cette expression) pour faire du sport, j'ai commencé par 3 fois par semaine, et comme ça m'a plutôt plus, j'ai continué à la rentré, de manière un peu plus intensive. Du coup maintenant tout les soirs, au lieu de rentrer chez moi pour jouer à LoL, je vais au sport, et je c'est la que mon témoignage n'a pas beaucoup d’intérêt, car c'était plutôt facile, la transition c'est fait naturellement, je voulais continuer d'aller au sport, donc je le met la ou j'ai du temps. C'est devenu normale pour moi. Et je suis heureux, je suis pas mort, je n'ai pas perdu une 'partie de moi" (comme je pouvais le penser) en arrêtant de jouer tout les jours. J'ai développé un petit goût pour les vêtements en même temps, j'ai appris à prendre soin de moi (visage, cheveux, acné, etc etc) et avec le sport ben ça m'a donné de la confiance en moi, une ou deux semaine j'ai réussi à être délégué de ma classe, à être assez rarement seul, à dire bonjours à n'importe quelles personne de ma classe, faire la bise, passer du temps en perm avec des filles après les cours ... Tout ceci me donne déjà plus une image d'ado "normale" que de gars coincé, je commence à développer mon caractère, j'ai moins peur, j'hésite moins. Je ne vais pas aller plus loin sur ma réflexion pour pas aller hors sujet. Alors aujourd'hui je joue à LoL plus que le vendredi soir et le samedi soir. Oui j'ai perdu beaucoup de reflex (sur les flash, les Z de fiora, les wall de Yasuo etc), je suis plus capable de jouer comme avant, dans le sens que je jouais tout le temps riven, vayne yasuo, zed ... Ben maintenant je peux plus, j'ai plus les mécaniques dans mon cerveau, j'essaye donc de jouer des champions plus "simple" comme nasus, lissandra, orianna. Je perds beaucoup plus, par contre je ne m'amuse pas forcément moins. Alors il y a un peu de frustration, je joue et me comporte encore comme quand j'étais à mon "meilleur niveau" sur le jeu, forcément ça marche pas et provoque un peu de frustration, j'ai moins envie de tryhard. Je me focus un peu moins donc je fais souvent des chases à al con, des trades de bolosses, des achats sans aucun sens. Du coup mon prochain objectif c'est d'arrêter de jouer à LoL en dehors des vacances, et à la place aller au cinéma, faire une fiche pour un cour, regarder un film, glander ? LIRE (car je lis jamais) et par contre, si j'en ai l'envie, jouer pendant les vacances un peu tout les soirs, pour reprendre des automatisme (car je pense que c'est comme le vélo) et j'ai toujours l'envie d'être fort sur un jeu compétitif. Bref merci d'avoir lu, j'espère que certaines personne se seront reconnu, et que ça leur fera quelque chose. Quand on est dans le mal, on veut pas entendre les autres nous dire quoi faire. Mais jouer à LoL ne peut pas vous rendre heureux, il peut juste y participer. Des bisous
Partager
Signalé comme :
Offensant Spam Harcèlement Forum incorrect
annuler