Guide stratégique : comprendre son rôle dans une équipe.

Bonjour à tous. J'ai un partenaire duo que j'aimerais voir monter en elo et je voulais lui dédier un guide pratique sur "comment carry". J'ai réalisé qu'il y a selon moi des dizaines de façons différentes de carry. Je voulais faire un guide qui me ressemble, c'est-à-dire un guide qui soit axé sur la macro stratégie, axé sur les mécanismes inhérents qui font qu'une équipe plutôt qu'une autre gagne ses matchs. Je suis un joueur low gold et donc ce guide vaut ce qu'il vaut. Mais, autant, en tant que joueur, je suis pas nécessairement très bon parce qu'il y a les barrières mécaniques, les réflexes, le fait de suivre scrupuleusement la meta etc. qui sont des facteurs qui ont généralement joué contre moi, autant après avoir joué plus de 2000 games j'ai la prétention de bien comprendre comment le jeu fonctionne et donc la macro stratégie dans les grandes lignes. Je vais parler de mes champions favoris et de ce que je pense de leur rôle stratégique, comment on réfléchit en fonction de son champion pour maximiser les chances de victoire. Le but n'est pas d'être trop spécifique sur chaque champion, mais de réaliser quels sons les archétypes et comment ces champions peuvent mener leur équipe à la victoire. Pour être clair, je pense que tous les postes peuvent carry à partir du moment où ils font leur part du travail, et que les équipes qui gagnent sont celles où chacun fait le maximum dans son rôle. Les streamers ont sur-vendu le rêve du solo carry, et ont fait trop oublier que League est un jeu d'équipe où la force réside dans le collectif et la complémentarité d'apport des différents postes. --- **Rumble** {{champion:68}} Je commence par celui-là, parce qu'à mon avis, celui-ci est le plus simple à comprendre. Rumble est un champion à très forts potentiel de dégâts en AoE, avec une phase de lane puissante. Après sa phase de lane, qu'il faut par ailleurs maîtriser, son rôle est typiquement d'infliger les premier poke au harpon, et après un engage, de press R afin d'infliger des dégâts en masse. Rumble gagne typiquement l'avantage pour son équipe par un avantage brut en dégât de teamfight. De par sa capacité à infliger d'énorme dégâts cumulés, si Rumble est feed, son ulti est rarement worth pour un kill isolé, à moins qu'il s'agisse d'une cible stratégique. Rumble doit guetter chaque opportunité de prendre plusieurs personnes dans son ulti, et peut garantir, par sa seule survie, que l'équipe adverse ne pourra pas Nashor. Il faut comprendre pour gagner avec Rumble qu'il est l’antithèse du split pusher. Rumble cherche à être constamment face au pack adverse pour le poke puis le détruire lors d'un teamfight. Similaire: {{champion:63}} {{champion:21}} {{champion:161}} {{champion:115}}. --- **Malphite** {{champion:54}} Malphite est un pur tank, emblématique du champion d'engage. Sa phase de lane est décente contre tous les mêlées contre qui sa capacité de trade est solide, mais catastrophique contre le harass soutenu à distance. Son rôle est typiquement de permettre à un carry quelconque de tuer tous les squishy qui seront pris dans son ulti. Si mécaniquement, ça ne casse pas trois pattes à un canard, son rôle d'engage lui donne une responsabilité stratégique importante. Il doit en permanence s'assurer qu'il pourra être suivi, en communiquant sur ses cooldowns, ses intentions, en se positionnant, et il doit éviter de manquer les opportunités. Typiquement, c'est un champion qui va regroup dans le but d'engage, puis dépush solo quand il n'a plus rien à faire. Prioriser les cibles est important. Le debuff d'AS sur son E est aussi stratégiquement sous-estimé, mais si il est placé sur l'ADC adverse est une bonne option sur la victoire du teamfight. La composition de dégât adverse est très importante pour Malphite, qui craint les dégâts magiques ou bruts prolongés. Si ces champions ne l'empêchent pas de faire un engage gagnant, ils pourront le tuer et retourner la situation s'ils ne sont pas rapidement focus. Des pick tels que {{champion:50}} {{champion:69}} {{champion:112}} {{champion:63}} {{champion:268}} {{champion:30}} {{champion:143}} {{champion:115}}{{champion:67}} {{champion:68}} {{champion:13}} {{champion:96}} sont des raisons de ne pas jouer Malphite, ou à défaut, des cibles à éliminer rapidement pour que le fight ne se retourne pas. Attention aussi avec les mécaniques d'esquive réflexe des joueurs haut elo. Similaire : {{champion:33}} {{champion:113}} {{champion:14}} {{champion:154}}{{champion:32}} {{champion:120}} {{champion:111}} --- **Ahri** {{champion:103}} Le rôle d'Ahri est double. Elle est un mage à waveclear, mais son rôle principal reste celui d'un assassin. En tant que tel, son rôle est d'avant tout d'éliminer les cibles prioritaires. Ahri n'est pas un pick orienté teamfight. Elle est particulièrement dangereuse en mid game, en phase de roaming. Elle peut assassiner un laner, un jungler, ou le mid adverse en le prenant dans sa rotation. Ce type de midlaner doit constamment guetter des opportunités de kill à proximité de sa position. Il est essentiel pour son succès de coopérer avec son jungler pour prendre un maximum de 2v1. En l'absence d'opportunité, elle peut jouer sur son waveclear pas cher et la pression générale en lane qu'elle impose. Arrêter le push d'Ahri est délicat pour la plupart des junglers qu'elle peut escape voir tuer. Similaire : {{champion:4}} --- **Ezreal** {{champion:81}} En tant qu'ADC, le rôle principal d'Ezreal est d'éliminer une par une toutes les cibles que son équipe aura rendue facile à abattre, parce qu'ils sont CC, low, ou squishy. C'est un rôle mécanique qui demande un assez bon micromanagement (le farm, le kiting, le sidesteps etc.) dans le but d'optimiser les dégâts qu'il délivre. Son poke est parmi les meilleurs, ce qui peut préparer un engage, une phase de siège, décourager la prise d'un objectif, ou checker les bush. Un poke soutenu peut gagner un fight avant qu'il n'arrive. Enfin, son repositionnement immédiat lui permet un positionnement initial agressif, lui permettant de mettre ses dégâts, qu'il peut à tout moment changer pour se mettre derrière son pack ou au contraire poursuivre ses opposants. A la fois mobile et grande portée, le kit d'Ezreal est particulièrement efficace pour nettoyer les restes. --- **Shyvana** {{champion:102}} Shyvana est un combattant redoutable en milieu et fin de partie. Sa force clé est de pouvoir gagner la quasi-totalité des duels et des 2v2. Par ailleurs, elle est un champion efficace en splitpush. Ces deux forces combinées peuvent profondément ruiner une équipe meilleure en teamfight mais pauvrement coordonnée dans ses rotations. Si beaucoup de junglers ont un focus orienté gank, ce n'est pas le meilleur aspect de Shyvana surtout sans smite bleu ou ultime où il sera quasiment impossible de faire quoi que ce soit. Mais Shyvana peut aider les lanes autrement, de façon plus subtile. Shyvana est une reine du counter-jungling, et peut tirer parti du positionnement adverse pour, selon la situation, vider ses camps, solo le drake, ou tuer le jungler ennemi. Pour cela, un bon joueur de Shyvana utilisera extensivement ses wards, les carapateurs et son intuition. En teamfight, Shyvana peut se servir au choix de son dps, son burst, initier ou contre-initier. Elle n'excelle en rien, mais n'est pas réduite à une seule option, ce qui en fait un second couteau pratique si elle ne se fait pas kite. --- **Janna** {{champion:40}} Janna est le meilleur champion de protection et de peel, devançant même Soraka dans l'efficacité de la protection qu'elle délivre. Le potentiel défensif de se champion est absolument absurde, car elle peut à volonté interrompre, repousser, ralentir les ennemis, elle peut aider ses alliés à s'escape par son passif, elle protège des dégats par un shield puissant et un heal de zone... une bonne Janna peut deny des kills par dizaines, en plus de quoi, sa capacité naturelle à roam et escape lui donne un warding safe. En lane, Janna aidera non seulement son adc à sustain les trades en plaçant le shield juste avant qu'il ne prenne des dégats, mais lui donnera une grande sécurité contre les ganks. Si son level 1-3 n'est pas des plus puissants, elle devient en revanche très bonne dans le milieu de partie, où elle doit être très présente, pour s'assurer que ses équipiers survivent, mais aussi en apportant le cc nécessaire et le potentiel de dive pour punir les adversaires trop isolés. En refusant les kills à l'équipe adverse, en particulier sur les carry à fort dégâts, Janna peut retourner des situations, mais aussi minimiser les pertes des fights perdus, ce qui en fait un support à impact même dans des situations difficiles.
Partager
Meilleur Nouveau
Afficher en vue discussion

Nous testons une nouvelle fonctionnalité qui permet d'afficher les commentaires aux discussions dans un ordre chronologique. Certains testeurs ont estimé qu'une vue linéaire pourrait être appropriée, nous souhaiterions donc voir l'usage que vous en ferez.

Signalé comme :
Offensant Spam Harcèlement Forum incorrect
annuler